Le don d’organes et de tissus pour sauver des vies.

INFORMEZ VOUS, POSITIONNEZ VOUS !
L’équipe de Coordination du Centre Hospitalier de Lens est disponible au 03.21.69.14.48
Et rendez-vous sur le site internet : dondorganes.fr

En quoi cela consiste ?

  • La greffe d’organes est un acte médical de la dernière chance.
  • 1 seul donneur permet de greffer plusieurs malades. Il n’y a pas d’âge pour être donneur.
  • Il est possible de choisir ce que l’on veut donner ou pas.
  • Le don d’organe est gratuit, anonyme et repose sur le principe du consentement présumé.

Quelques chiffres

  • environ 23000 personnes en attente de greffe
  • + de 6000 greffes d’organes par an
  • + de 57 000 personnes vivent grâce à une greffe

Que peut-on donner ?

Nos organes

  • Les reins pour l’insuffisance rénale terminale
  • Le foie pour l’insuffisance hépatique terminale
  • Le cœur pour les maladies cardiaques graves
  • Les poumons pour la mucoviscidose
  • Le pancréas pour le diabète grave
  • Les intestins pour la maladie de Crohn

Nos tissus

  • La cornée pour les malvoyants
  • L’épiderme pour les grands brûlés
  • Les artères, les veines, les os, les valves cardiaques

Que dit la Loi ?

En France, la loi indique que nous sommes tous donneurs d’organes et de tissus, sauf si nous avons exprimé de notre vivant notre refus de donner (principe du consentement présumé).
C’est un acte de générosité et de solidarité entièrement gratuit. La loi interdit toute rémunération en contrepartie de ce don.
Le nom du donneur ne peut être communiqué au receveur, et réciproquement. La famille du donneur peut cependant être informée sur le résultat des greffes, si elle le désire.

J’ai fait mon choix

Je suis EN FAVEUR du don d’organes et de tissus
Je le dis simplement à mes proches ; il n’y a pas de registre du oui en France.
Je suis CONTRE le don de mes organes et tissus
Je m’inscris sur le Registre National des Refus, géré par l’Agence de la Biomédecine, et j’en informe mes proches (www.registrenationaldesrefus.fr).
On peut s’y inscrire pour tout ou une partie des organes et tissus.
Je peux aussi faire valoir mon refus par oral ou par écrit auprès d’un proche, qui le transmettra aux équipes médicales au moment du décès (l’écrit doit comporter : nom, prénom, date et lieu de naissance, daté et signé).